Articles

Les inconvénients de la Franchise

 

Vous avez dans l’idée d’ouvrir un restaurant et vous optez pour la franchise.
C’est un bon choix et ouvrir une franchise comporte moins de risque qu’ouvrir un restaurant en indépendant.

Cela dit, les avantages étant connus, nous avons voulu nous concentrer ici sur les contraintes qui existent pour les franchisés :

Le franchisé perd de son indépendance

Le plus grand reproche que l’on pourrait faire envers la franchise reste les normes strictes que doit toujours respecter le franchisé.

Généralement, le contrat de franchise prend souvent la forme d’un contrat appelé « contrat d’adhésion » tant il reste non-négociable, non modulable par le franchisé.

Ce dernier se doit d’obéir à toutes les règles énoncées dans le contrat sans jamais pouvoir modifier à son gré quelques éléments.

Par exemple, la franchise décide de l’approvisionnement et du fournisseur et si le franchisé préféreraient pour x raisons changer de fournisseur, il ne peut pas changer.

Le franchisé est soumis à des contrôles

Au delà du fait de devoir tout respecter à la ligne concernant les exigences du franchisé, l’autre désavantage pourrait consister dans le fait de devoir subir des contrôles fréquents de la part du franchisé.

Toutefois, il faut bien entendu que ce soit spécifié dans le contrat mais en général, cela est mentionné dans le contrat.

De fait, le franchisé peut rendre visite au franchisé sous forme de droit de visite. Il peut très bien s’y rendre sans avoir prévenu quiconque.
Aussi, il peut engager des clients mystères pour estimer et juger de la qualité de service de la franchise.

Il s’agit en effet d’un droit qui peut être très mal vécu de la part des franchisés qui peuvent se sentir sous tutelle en quelques sortes.

Le gérant aime, en définitive, se sentir décisionnaire et responsable de son établissement et avec le système de la franchise, il comprend qu’il n’est jamais vraiment maître de son restaurant.

Des droits d’entrée et des redevances élevées

Pour pouvoir ouvrir une franchise, il faut s’acquitter d’un droit d’entrée versé au franchiseur.

Le montant est variable et diffère selon la renommée de la marque, du contenu de l’assistance ou de la rentabilité prévue pour la franchise (notamment si son emplacement s’avère très pertinent).

Aussi, le franchisé doit verser une redevance périodique qui consiste soit en un pourcentage du chiffre d’affaire soit en un forfait calculé au préalable.

Ces différentes « taxes » peuvent être encombrantes pour les franchisés et peuvent diminuer leurs trésoreries disponibles.

Comment ouvrir une franchise

Comment ouvrir une franchise  de restaurant

La franchise en restauration est un secteur en progression continue.
La tentation est grande en effet pour les restaurateurs d’ouvrir un restaurant avec une enseigne qui séduit déjà le public.
Les franchises en restaurations sont en effet les plus nombreuses, mais qu’est ce que réellement un franchise ?

Qu’est ce qui relie un franchiseur et un franchisé ?

Le franchiseur et le franchisé rédigent et se mettent d’accord via un contrat de franchise pour que le franchisé puisse gérer une franchise.

Le franchiseur est un entrepreneur qui a créer un concept de restaurant original et qui l’exploite sous différentes unités. Il reste le propriétaire de sa marque et donne le droit au franchisé d’exploiter sa marque.

Toutefois, c’est le franchiseur qui décide de la stratégie commerciale et des normes de qualités qu’il faut respecter.

Le franchiseur accompagne techniquement et commercialement le franchisé lors de l’ouverture du magasin franchisé et durant toute la durée du contrat de franchise.

Une procédure simplifiée

Pour pouvoir ouvrir une franchise, le franchiseur devra remplir le document d’information préalable (DIP) avant de signer définitivement le contrat de franchise.

Le DIP contient la durée du contrat et les conditions de renouvellement, de résiliation et de cession de la franchise.

Avec ce document, vous pourrez effectuer notamment votre compte d’exploitation prévisionnel pour mieux choisir votre franchise.

Un concept clé en mail

La franchise est un concept clé en mail. Tout (ou presque) est déjà pensé jusqu’au choix du fournisseur qui est décidé par le franchiseur.

Lorsque l’on décide de prendre une franchise, tout est simplifiée de façon importante. C’est aussi le revers de la médaille car votre liberté de décision est de fait, très limitée.

Pourtant, franchiseur et franchisés restent juridiquement et financièrement indépendants.

Dans le cadre de ce contrat de collaboration (le contrat de franchise), le franchiseur accorde au franchisé le droit d’exploiter une entreprise conformément au concept qu’il a mis au point et assiste le franchisé dans la mise en œuvre de ce concept.

En contrepartie, le franchisé s’engage à respecter les règles du réseau de franchise et paie un droit d’entrée et des redevances de franchise au franchiseur.

Un entretien sélectif

Pour ouvrir une franchise, il ne suffit pas de remplir un formulaire pour que votre franchise soit acceptée.
Il y a un entretien assez sélectif à effectuer (cela dépend également de la franchise).

En effet, le franchiseur recherche un franchiseur qui a le sens du commerce et ne veut pas que son image soit détériorée par une mauvaise gestion par ce dernier.

Ainsi, il faut faire ses preuves auprès du franchisé et montrer qu’on a les épaules pour et que l’on est capable de gérer un restaurant.