10 cocktails qui cartonnent pour votre restaurant

10 cocktails qui cartonnent pour votre restaurant
image-1763

L’étĂ© arrive et il est important que vous adaptiez votre carte aux vacanciers qui se rendent plus volontiers au restaurant et souhaitent y passer un bon moment, se dĂ©tendre, et pourquoi pas dĂ©gustez un bon cocktail avant de passer Ă  table.

Une carte des cocktails ou encore un peu de communication autour de votre cocktail maison peut avoir de gros effet sur vos chiffres (car ces derniers agissent comme un produit d’appel et inciteront les clients à rester pour manger), il serait donc dommage de ne pas en profiter.

Voici mon top 10 des meilleurs cocktails qui vont faire cartonner votre restaurant.

  • La Margarita : impossible de passer Ă  cĂŽtĂ© de ce classique Ă  base de Tequila, de cointreau et de citron vert. Parfait pour l’étĂ© et trĂšs simple Ă  rĂ©aliser (il vous suffit de mixer le tout dans un shaker), vous pouvez soignez la prĂ©sentation en disposant un peu de sel sur les bords du verre.
  • Le Daiquiri : une petite touche d’exotisme dans votre carte avec ce cocktail Ă  base de rhum qui fera voyagez vos clients Ă  Cuba. Ajoutez un peu de citron vert et une touche de sucre de canne, et le tour est jouĂ©.
  • Le Mojito : c’est un incontournable est il est difficile de ne pas le proposer dans votre carte des cocktails. MĂȘme si c’est un peu la bĂȘte boire des barmen (le mojito demande un peu de prĂ©paration), c’est un must et il sĂ©duira le plus grand nombre !
  • Le Mai Tai: direction la Thailande avec ce cocktail plutĂŽt corsĂ© qui ravira les plus aventureux. A base de rhum ambrĂ©, de rhum blanc, de triple sec (et accessoirement de sirop de sucre de canne, de sirop d’orgeat et de citron vert), il fera tourner toutes les tĂȘtes.
  • Le russe blanc : c’est un grand classique rentrĂ© dans la lĂ©gende depuis le film des frĂšres Cohen ‘The big Lebowski’. Ce n’est pas le cocktail le plus lĂ©ger de cette sĂ©lection, mais l’un des plus surprenant; il ose en effet le mariage de la vodka, de la liqueur de cafĂ© et de la crĂšme liquide.
  • Le Whisky Sour : Ce cocktail qui a presque 250 ans vous fera dĂ©couvrir le whisky d’une autre façon en y ajoutant uniquement un peu de citron et du sucre de canne. Vous pouvez aussi l’épaissir avec le blanc d’un oeuf.
  • Le Virgin mojito : Pas question qu’il n’y en est que pour les consommateurs d’alcool. Twister ce grand classique en remplaçant le rhum par de la limonade pour un rĂ©sultat rafraĂźchissant.
  • Le Singapour Sling : sortez des sentiers battus avec ce cocktail mĂ©connu qui mĂ©rite pourtant le dĂ©tour. Mixez 4cl de gin, 2cl de liqueur de cerise, 1cl de sirop de grenadine, 0.5cl de triple-sec, 3cl de jus de citron, 8cl de jus d’ananas, 0.5cl de bĂ©nĂ©dictine, 1 trait d’angostura bitters et le tour est jouĂ©.
  • Le Dry martini : Un cocktail lĂ©gendaire, raffinĂ© et non sucrĂ© fait qui sublime le Gin. Attention tout de mĂȘme, le dry martini ne supporte pas l’a peu prĂšs et doit ĂȘtre parfaitement rĂ©alisĂ©.
  • La Pina colada : un classique qui se retrouve en fin de liste car il n’est pas toujours Ă©vident Ă  rĂ©aliser. Le deuxiĂšme inconvĂ©nient de la Pina Colada est qu’il s’agit d’un cocktail un peu lourd (la faute au lait de coco), donc pas trĂšs engageant avant de passer Ă  table. Il reste nĂ©anmoins incontournable et mĂ©rite donc sa place

 

Pour aller plus loin…

BOOSTER MON RESTAURANT ÉDITION 2017

 

Cette annĂ©e est particuliĂšrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc dĂ©cidĂ© de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la crĂ©ation d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientĂšle, les fournisseurs, les salariĂ©s, l’image, la communication


1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualitĂ© ? C’est ce que nous verrons avec les mĂ©thodes de dĂ©termination et de stratĂ©gie de prix. Le prix est-il adaptĂ© pour votre clientĂšle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coĂ»ts fixes d’un restaurant deviennent vite Ă©levĂ©s, comment alors bien sĂ©lectionner ses fournisseurs ? GĂ©rez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des rĂ©seaux sociaux.

 


Grégory Messer

Restaurateur depuis plus de 15 ans, j'ai ouvert 5 restaurants, du bistrot, au restaurant asiatique à la brasserie chic, je partage aujourd'hui mon expérience avec vous à travers mes livres et ce site.

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *