Comment transformer son bistrot en restaurant bistronomique ?

transformer son bistrot en restaurant bistronomique

Vous tenez un bistrot et devant l’engouement pour la bistronomie, vous vous demandez comment faire pour transformer votre Ă©tablissement en restaurant bistronomique?
Tout d’abord, sachez que vous choisissez un concept qui est dans la tendance actuelle, ce qui est une trĂšs bonne chose mais il y a quelques point clĂ©s Ă  respecter pour ouvrir un restaurant bistronomique Ă  succĂšs :

Le noyau de votre restaurant : transformer la carte

Si vous voulez ouvrir un restaurant bistronomique, il est impératif de revoir de fond en comble votre carte.

Par dĂ©finition, vous devrez offrir des produits « haut de gamme » avec des prix abordables et ceci n’est pas une mince affaire.
Toutefois, lorsqu’on parle de haut de gamme, il ne s’agit pas non plus de prĂ©senter du caviar ou du homard sur une vaisselle de luxe.

L’important reste de prĂ©senter de la cuisine bien prĂ©parĂ©e, des produits frais et des recettes travaillĂ©es ( vous Ă©viterez par consĂ©quent, les pĂątes Ă  la bolognaise prĂ©parĂ©s rapidement).
Vos pouvez tout faire Ă  condition d’ajouter des produits nobles ou d’amĂ©liorer des recettes communes.

Par exemple, rien ne vous empĂȘche de prĂ©parer un burger frite dans la mesure oĂč le burger contiendra une viande de qualitĂ©e labĂ©lisĂ©e, des frites fraiches travaillĂ©es ( potatoes ou autre format original ) et de servir le tout dans une vaisselle ( mĂȘme ardoise ou planche) brut et moderne.

Une carte des vins proposant des bons vins de producteurs sans pour autant ne présenter que des Pétrus ou des Cheval Blanc reste la démarche royale à adopter.
Le client ne veut pas nĂ©cessairement voir les mĂȘmes vins qu’il voit partout mais voudra goĂ»ter ce qu’il y a de meilleur et peu encore connu.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la bistronomie correspond bien Ă  l’état desprit du consommateur actuel qui veut bien manger sans pour autant rechercher le rare ou le luxe.
La simplicitĂ© n’est pas le simpliste et c’est sur cette nuance que vous devrez Ă©laborer votre futur carte de restaurant. En un mot, soyez moderne !

N’hĂ©sitez pas Ă  ĂȘtre aidĂ© par un professionnel pour Ă©laborer votre carte ( et d’autant plus si vous voulez l’optimiser) car c’est Ă  partir de celle-ci que l’on pourra classer votre bistrot comme faisant partie des restaurants bistronomique.

La bistronomie et la cuisine fait maison

Si la bistronomie connait le succĂšs qu’on lui connait, c’est notamment en raison de l’engouement des clients pour la cuisine maison.
C’est indĂ©niablement un critĂšre de choix pour les clients qui, choisissent un restaurant selon la qualitĂ© de la cuisine servie.

En effet, le label « fait maison », est un gage de qualitĂ© pour vos clients qui prĂ©fĂšrent payer plus pour un produit si un travail en amont le justifie.

De mĂȘme, si vous avez le titre de « maitres restaurateur », vous aurez un impact dĂ©cisif sur les clients qui font davantage confiance Ă  la cuisine prĂ©parĂ©e avec des produits frais.

Retenez l’idĂ©e qu’en proposant de la cuisine faite maison, vous vous garantissez  d’atteindre une clientĂšle toujours plus large.

Une décoration bistrot avant-tout

Vous savez que la plupart des clients d’un restaurant choisissent le restaurant en fonction certes de la carte mais Ă©galement de l’atmosphĂšre qui s’y dĂ©gage.
Et, dans un restaurant gastronomique, ce qu’il y a dans l’assiette est tout aussi important que se qui se trouve en dehors de l’assiette.

De la mĂȘme maniĂšre, dans votre restaurant (quel qu’il soit) le client attend aussi une certaine ambiance et une atmosphĂšre particuliĂšre (Ă©vitez le cotĂ© guindĂ© bien entendu).

Il vous faudra alors, bien penser le dĂ©cor car vous comprendrez, par exemple, qu’il serait dĂ©savantageux pour vous de servir vos plats sur des tables en plastique.

En effet, mĂȘme si les plats sont traditionnels, le dressage des assiettes doit ĂȘtre pertinent et travaillĂ©.
Pensez Ă  un nappage et Ă  une vaisselle moderne qui se rapproche du style « bistrot ».

N’oubliez pas qu’une assiette est aussi et surtout visuelle et qu’un client est beaucoup plus satisfait d’un plat lorsqu’il associe le gout et l’esthĂ©tique.
Choisissez des mobiliers avec goĂ»t et ne tombez pas dans le luxe extrĂȘme. Il faut que cela reste convivial, propre et accessible.

Optez pour un service de qualité

Concernant le service, votre client ne pas l’attirail du service propre aux restaurants gastronomiques, ce qu’il veut c’est un service relativement rapide et personnalisĂ©e.

La prise de commande doit ĂȘtre prĂ©cise et Ă©lĂ©gante.
Essayez de bien dĂ©crire les plats servis et suggĂ©rez par exemple un vin pour l’accompagnement avec le plat.

Il est important que le personnel sache expliquer la carte et soit Ă  l’Ă©coute du client afin de mieux le conseiller.

Toutefois, le style de service doit ĂȘtre celui d’un bistrot, sachez doser avec justesse : apporter la forme et l’ambiance d’un bistrot tout en apportant la qualitĂ© d’un restaurant gastronomique.

 

2 Commentaires

  1. Bernard
    9 juin 2015

    Bon article, mais j’ai un question, pensez-vous qu’il faille rĂ©diger sa carte par un chef qui provient de la cuisine gastronomique?

    RĂ©pondre
  2. JeromeLebistrot
    26 juin 2015

    Je pense que non, mais vous pouvez vous inspirer de ceux dĂ©jĂ  fait dans le bistrots mĂȘme si je ne vous encourage pas Ă  l’imitation!
    J’ai un collĂšgue dans la restaurant, qui Ă  un bistrot classique et qui, justement voudrait se lancer; et il n’a pas prĂ©vu de recruter un chf Ă©toilĂ© mais c’est quand mĂȘme un chef qui Ă  un sacrĂ© parcours derriĂšre lui! Peut-ĂȘtre qu’au dĂ©but, si, vous devriez peut ĂȘtre engager un chef ne serait ce que pour ĂȘtre sĂ»r de vous lancer dans les bonnes rails. Allez bonne courage!

    RĂ©pondre

Ecrire un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *